En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


  • Non classé

une “manœuvre bien ficelée”, et Gnassingbé reste au pouvoir

Écrit par le 27 mars 2024


[ad_1]

“Les Togolais ne vont plus pouvoir élire directement leur président de la République”, annonce le site d’information ActuNiger. Lundi 25 mars au soir, les députés togolais ont adopté une nouvelle Constitution, remplaçant le régime présidentiel actuel par un régime parlementaire. Le président de la République ne sera plus élu au suffrage direct par les citoyens mais par les parlementaires, réunis en Congrès, pour un mandat unique de six ans.

La proposition de loi, défendue par des députés de la majorité au pouvoir, visait selon ces derniers à assurer un meilleur équilibre des pouvoirs ainsi que la transparence de la vie politique. Elle a été adoptée par 89 voix pour, une contre et une abstention, dans une Assemblée nationale où l’opposition est très peu représentée.

Le président de la République se retrouve relégué à un rôle essentiellement protocolaire – “aussi symbolique que celui du roi d’Angleterre”, selon les mots de Wakat Séra – et transmet l’essentiel de ses prérogatives

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture