En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


  • Non classé

Vu de l’étranger. Le crookie, ce croissant hybride “qui fait fureur à Paris”

Écrit par le 31 mars 2024


[ad_1]

Après le “cronut” (croisement d’un croissant et d’un donut) et le “cruffin” (celui d’un croissant et d’un muffin), un nouveau croissant hybride “fait fureur à Paris”, rapporte The Guardian. Le quotidien britannique consacre samedi 30 avril un article au “crookie”, un “croissant croustillant fourré de pâte à cookies à l’américaine, puis cuit pour obtenir un centre moelleux et gluant”.

Cette “pâtisserie Frankenstein” inventée par Stéphane Louvard, le propriétaire de la Boulangerie Louvard, “est devenue virale sur TikTok”, explique le journal, engendrant depuis début février des files d’attente devant l’établissement du 9e arrondissement parisien. “Jusqu’à 2 200 crookies” y sont aujourd’hui vendus chaque jour. “Nous avons été très surpris”, confie Stéphane Louvard au Guardian. “Nous avons dû embaucher deux personnes supplémentaires pour pouvoir produire les quantités nécessaires. C’était un peu stressant.”

Depuis, d’autres boulangeries de la capitale se sont mises à les vendre.

De plus en plus d’appétit pour ces pâtisseries hybrides

“Dix ans après la révélation par le chef pâtissier français Dominique Ansel, basé à New York, de la recette de son cronut, le crookie est le dernier d’une longue série de croissants hybrides à susciter une ferveur internationale”, contextualise l’article.

Une tendance que The Guardian associe à l’émergence de TikTok. “Depuis le lancement mondial [du réseau social] en 2017, l’appétit pour ces snacks hybrides s’est accéléré”. Le média liste notamment “le suprême, une spirale de pâte à croissant fourrée avec la crème pâtissière d’un beignet italien bomboloni”, “devenu une sensation mondiale” en 2022. Puis “le croffle, une pâte à croissant pressée dans un appareil à gaufres, popularisé en Corée du Sud”. “Dire que les croisements de pâtisseries classiques du petit-déjeuner ont captivé l’imagination du public est un euphémisme”, commente le journal.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *