En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


La Russie évacue 5 000 enfants de la région frontalière de Belgorod, visée par l’armée ukrainienne

Écrit par le 31 mars 2024


[ad_1]

Ces dernières semaines, une série de bombardements transfrontaliers et de frappes de drones ont fait une douzaine de victimes civiles du côté russe, selon Moscou.


Publié



Temps de lecture : 1 min

Des secouristes russes interviennent après que des frappes ont touché une zone résidentielle dans la région de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, le 24 mars 2024. (AFP)

Les autorités russes mettent à l’abri les enfants de la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine et visée par des frappes ukrainiennes. « Cinq mille de nos enfants se trouvent déjà hors de la région. Hier, 1 300 enfants sont arrivés à Saint-Pétersbourg, Briansk et Makhatchkala », a déclaré le gouverneur de cette région, Viatcheslav Gladkov.

La semaine précédente, les autorités régionales avaient annoncé que 9 000 mineurs seraient transférés vers d’autres régions de Russie, après qu’une série de bombardements transfrontaliers et de frappes de drones ont tué une douzaine de civils côté russe. C’est aussi dans cette région qu’un groupe de Russes pro-Ukraine a mené une incursion début mars.

Les commerces appelés à la précaution

Les enfants qui restent dans la région et vivent dans des municipalités proches de la frontière, y compris Belgorod, la capitale régionale, suivront un enseignement à distance à partir d’avril, a ajouté le gouverneur de la région. Les commerces qui ont été contraints de fermer en raison des attaques seront autorisés à rouvrir, à condition que « le personnel soit formé aux premiers secours » et que des rubans adhésifs soient collés sur les fenêtres, a-t-il précisé.

La région de Belgorod a été la cible à plusieurs reprises d’attaques de drones lancées depuis l’Ukraine, plus de deux ans après le début de l’offensive de l’armée russe. La dernière attaque en date, vendredi, a touché un immeuble d’habitation et fait un mort et deux blessés.



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *