En ce moment

Titre

Artiste


Chocolat : la gourmandise sans le sucre

Écrit par le 30 mars 2024



Fréquemment, l’idée qui préside à la création d’une entreprise naît d’un besoin personnel que le marché ne remplit pas. C’est le cas de Gaëlle Hermange. « Je suis atteinte d’un dysfonctionnement pancréatique qui m’interdit de manger du sucre et je ne trouvais pas non plus ce que j’avais envie de donner à mes enfants », explique-t-elle. Le résultat ? Néogourmets, une start-up créée avec son mari.

Née autour du biscuit, elle s’est résolument lancée dans le chocolat sans sucre ajouté, sans édulcorants et même sans maltodextrine. L’astuce ? Utiliser le pouvoir sucrant naturel des fruits. Si l’abricot sec a d’abord été exploré, c’est finalement la datte qui sert de base sucrante, avec l’intérêt d’adoucir le cacao. « Le sucre, c’est de la calorie vide, alors que la datte, c’est aussi des fibres, des minéraux, des oligoéléments », précise la présidente de Néogourmets.

De la fève à l’oeuf de Pâques

Et pas question de perdre la gourmandise régressive attachée au chocolat. Les recettes sont élaborées avec le chef Thierry Marx et le chimiste Raphaël Haumont, fondateurs du Centre français d’innovation culinaire , qui ont déjà travaillé sur le « sans sucre » pour l’astronaute Thomas Pesquet. « Tout est une question d’équilibre pour que la datte ne s’impose pas sur le chocolat, détaille Gaëlle Hermange, et pour retrouver les vraies saveurs du chocolat, il faut les meilleurs ingrédients, simples et bruts. »

D’où l’approche « bean to bar » de Néogourmets, à savoir une maîtrise de la filière depuis les fèves équitables (certifiées Ecocert), issues de producteurs locaux (Pérou, République dominicaine, Ouganda…), jusqu’aux produits fabriqués en Touraine. « Je reste persuadée que l’avenir est au moins sucré et que le chocolat est une belle porte d’entrée dans ce monde », assure Gaëlle Hermange. Néogourmets est pour l’instant distribué à la Grande Epicerie de Paris, dans des épiceries fines, quelques magasins bios et en vente directe.



Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


19 + 8 =